Comprendre
Article
Débutant

La garantie jeunes : un chemin vers l'insertion

Permettre à des personnes en situation de grande précarité de trouver une formation ou un emploi : c'est l'objectif de la garantie jeunes. Mis en œuvre par les missions locales, le dispositif concerne les 16-25 ans et comprend une aide financière.

Les jeunes de moins de 26 ans sans formation constituent la catégorie de la population la plus touchée par le chômage. Pour agir face à ce constat, l’État a mis en place un dispositif spécifique, relayé sur le terrain par les missions locales. Il s'agit d'un accompagnement personnalisé vers l'insertion, adapté à des jeunes éloignés de l'emploi, se trouvant souvent dans une détresse sociale et financière.

Des conditions particulières

L'accès à la garantie jeunes est possible sous certaines conditions : il ne faut être ni étudiant, ni en formation, ni en emploi ; ne pas vivre chez ses parents ou bien ne recevoir aucune aide financière de leur part ; enfin ne pas avoir de ressources supérieures à 480 euros par mois. La personne accompagnée doit aussi avoir plus de 16 ans et moins de 25 ans inclus et être prête à s'engager dans une démarche de formation active. Elle percevra alors une allocation de 480 euros par mois, cumulable avec des revenus d'activité ne dépassant pas 300 euros (au-delà de ce plafond l'allocation devient dégressive). Cette aide financière permet au bénéficiaire de sécuriser sa situation et d'aborder plus sereinement un parcours d'accompagnement collectif et individuel intensif.

Un cadre contractuel

Le conseiller référent analyse la situation, les demandes, les projets et les besoins du postulant à la garantie jeunes. Il détermine ses faiblesses et ses points forts (par exemple des compétences acquises hors du monde professionnel éventuellement transférables dans l'entreprise). Ensuite, un véritable contrat d'engagement est signé pour une durée d'un an entre la mission locale et la personne conseillée. 

Aller plus loin...

Retrouvez plus d'informations sur la Garantie jeunes : ici 

Alternent alors des périodes de formation, des mises en situation au sein d'entreprises locales et, si besoin, un retour aux apprentissages fondamentaux (lecture, écriture, calcul). L'aide est personnalisée et s'adapte à l'évolution du jeune dans son parcours d'insertion. Exigeant et complet, l'accompagnement a pour objectif de valoriser le potentiel du bénéficiaire, de lui redonner confiance en lui, de l'initier à l'esprit d'équipe, de développer son réseau social, de le familiariser à la vie d'une entreprise et, in fine, de lui ouvrir la voie vers l'emploi. 

Comprendre
Article
Auteur
Onisep